BILAN FIN 2020 - B.COUILLARD

MOBILISÉE

à vos côtés

Bérangère Couillard
Députée de la 7e circonscription de Gironde
CANÉJAN I CESTAS I GRADIGNAN I PESSAC

ÉDITO
PORTE-PAROLE DU GROUPE LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE
COMMISSION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
DÉLÉGATION AUX DROITS DES FEMMES ET À L’ÉGALITÉ DES CHANCES ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES
GROUPES D’ÉTUDES
Entrepreneuriat au féminin / Energies vertes / Fin de vie / Prison et conditions carcérales
MISSION D’INFORMATION
Suivi de la stratégie de sortie du glyphosate
FONCTION EXTRA-PARLEMENTAIRE
Membre du Conseil Supérieur de l’Energie

Chers amis,
Cela fait désormais
3 ans que vous m’avez
fait confiance. C’est
donc naturellement,
à mi-mandat, que je
souhaite souligner
l’engagement qui est le
mien depuis ma campagne  celui de
:
vous rendre compte, régulièrement,
de l’ensemble de mon travail effectué
pour vous, tant en circonscription
qu’à l’Assemblée nationale.
De nombreuses réformes ont été
menées et je suis particulièrement
fière de constater que des résultats
conséquents sont déjà perceptibles.
La France se transforme : marché de
l’emploi, rémunération du travail, baisse
de la fiscalité, école et formation,
santé, transition écologique. Nous
avons adopté des mesures très
attendues  la PMA pour toutes,
:
le prélèvement à la source, la
suppression de la taxe d’habitation
pour 80% des foyers, Parcoursup ou
encore l’amélioration des transports du
quotidien. Tant de mesures qui j’en suis
certaine, changeront concrètement notre
quotidien.
Depuis le début de mon mandat, je
n’ai qu’une seule boussole : celle
de relayer le plus fidèlement vos
préoccupations. Il est pour moi crucial

de faire le trait d’union entre notre
belle circonscription et les travaux
de l’Assemblée nationale afin de
pouvoir mettre en œuvre une politique
efficace qui répond à vos attentes.
C’est pourquoi, j’ai à cœur de vous
recevoir au sein de ma permanence,
d’échanger avec vous, de tenir compte
des avancées à travers des lettres
d’informations telles que celle-ci.
Avec la crise sanitaire que nous
traversons, des bouleversements
ont lieu. Cela nous appelle à nous
renouveler chaque jour davantage.
Les dix-huit mois restants de mon
mandat y seront pleinement consacrés.
Dix-huit mois pour continuer à changer,
transformer et vous accompagner
pour mettre en œuvre des réformes
profondes portées par notre majorité
pour améliorer votre quotidien. Notre
cap est clair  la relance sera verte,
:
sociale et territoriale. Elle permettra
de renforcer notre souveraineté
économique et notre indépendance
technologique.
Vous l’aurez compris, les prochains
mois s’annoncent décisifs. Il est plus
que jamais temps que le pays se tourne
vers l’avenir. Vous pouvez compter sur
moi pour continuer à porter votre voix
fidèlement et à poursuivre ces combats
pour lesquels je me suis
engagée auprès de vous.
Amitiés,

UNE RÉPONSE RAPIDE
& D’UNE AMPLEUR INÉDITE FACE
À LA CRISE SANITAIRE
N

ous devons aujourd’hui faire face
à une crise sanitaire sans précédent. Je suis particulièrement reconnaissante envers ceux, qui, en première
ligne ont su faire preuve de solidarité.
Je sais ce que nous leur devons. Rapidement, le Gouvernement a mis en
œuvre des mesures concrètes destinées
à préserver la santé du plus grand
nombre mais aussi à soutenir économiquement notre pays. Nous avons
protégé directement l’emploi grâce à
un dispositif de chômage partiel unique
au monde et mis en place des prêts
garantis par l’État pour soutenir la trésorerie des entreprises. Ces mesures de
soutien aux entreprises resteront accessibles pendant l’ensemble de la crise
sanitaire, quoi qu’il en coûte.
Des mesures de soutien sectorielles à
hauteur de 43,5 Mrds€ pour sauvegarder notre tissu industriel et accélérer la transition écologique :
U
 n grand plan de soutien au secteur
touristique a été engagé pour sauver les entreprises et les emplois
M
 aintien du dispositif d’activité
partielle jusqu’à la fin 2020
A
ugmentation du bonus écologique à 5000€ et de la prime à la
conversion à 3000€

Création de nouvelles solidarités pour
protéger les plus vulnérables en particulier les jeunes et les femmes :
V
 ersement d’une aide exceptionnelle de solidarité de 150€ à plus
de 4 millions de foyers
D
éploiement de mesures d’urgence pour loger les sans-abris
(plus de 7 600 places d’hôtel supplémentaires)
V
 ersement d’une aide de 200€ à
800 
000 étudiants et jeunes précaires de moins de 25 ans
P
 lan 1 jeune, 1 solution : un plan
massif de soutien à l’insertion des
jeunes avec doublement des bénéficiaires de la garantie jeune en
2021 (soit 200 000 bénéficiaires)

C
 réation de 20 000 jobs étudiants
pour venir en soutien des décrocheurs via le CROUS
Cette crise renforce l’urgence d’agir
pour le climat et contre les inégalités
sociales et territoriales alors que nous
devons également faire face aux conséquences économiques. Le Gouvernement a donc mis en place une feuille de
route pour la refondation économique,
sociale et écologique du pays avec un
plan de relance de 100 milliards d’euros avec pour grandes priorités :
ÉCOLOGIE

Notre objectif est clair : devenir la
première grande économie décarbonée européenne. Pour ce faire,
30 milliards de l’enveloppe globale
seront consacrés à quatre secteurs
prioritaires : la rénovation énergétique des bâtiments, les transports,
la transition agricole et l’énergie.
Ces investissements permettront à la
France de se développer en adoptant
une croissance durable et plus juste.

J’ai eu l’occasion de venir à votre rencontre à de multiples reprises. Ces moments
d’échanges furent pour moi des moments
importants permettant de connaître votre
ressenti et de comprendre davantage vos
problématiques et vos attentes pendant cette
période si particulière. J’ai aussi organisé
plusieurs Facebook Live qui nous ont permis
d’échanger et de répondre à vos interrogations.

COMPÉTITIVITÉ

Soutenir l’innovation en opérant une
transition environnementale, énergétique et numérique ainsi que relocaliser notre production : la crise est le
terreau d’opportunités pour la France
de demain.
COHÉSION

Le grand défi auquel il faudra faire
face dans les prochains mois sera
d’éviter une hausse des inégalités en
France. La relance sera solidaire.
Elle bénéficiera à tous les Français
et impliquera une solidarité entre les
générations, entre les territoires, et
entre les entreprises de toutes tailles.

Pendant la période de confinement qui a bouleversé notre quotidien, nous avons pu faire
preuve d’une magnifique solidarité. C’est en
ce sens que j’ai eu l’occasion, avec la générosité de Cdiscount, de pouvoir faire don de 100
tablettes aux Ehpad de notre circonscription
pour que nos aînés, puissent garder le lien avec
leurs familles et aussi aux enfants de l’Institut
Don-Bosco de Gradignan afin d’apporter un
soutien aux enfants placés par l’Aide sociale à
l’enfance, leur permettant ainsi d’assurer le bon
suivi de l’enseignement à distance.

NOTRE ACTION POUR

LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE
MON TRAVAIL EN TANT
QUE RAPPORTEURE DE
LA LOI MOBILITÉS ENTRE
NOVEMBRE 2018
ET NOVEMBRE 2019

L

es transports sont essentiels dans
notre vie quotidienne. Leur bon
fonctionnement est indispensable pour
l’émancipation individuelle, le développement économique, la cohésion
sociale et territoriale. Cette politique
est confrontée à quatre grands défis et
bouleversements :

La
loi d’Orientation des
Mobilités répond à
une ambition fixée
par le Président de la
République : améliorer concrètement les
déplacements au quotidien, pour tous les citoyens et dans tous les
territoires, grâce à des
transports

+ faciles
- coûteux
+ propres.

L’urgence environnementale et

climatique, qui appelle à changer
nos comportements ;
L
e manque de solutions de transport dans de nombreux territoires ;
D
 es investissements qui ont été trop
concentrés sur les grands projets,
notamment de TGV, au détriment
des besoins du quotidien ;
U
 ne révolution de l’innovation et
des pratiques, grâce à laquelle de
nouvelles offres et solutions apparaissent.
Le projet de loi engage une transformation profonde au service d’un objectif : améliorer concrètement la mobilité au quotidien de tous les Français
et dans tous les territoires.
J’ai eu l’honneur d’être nommée
Rapporteure pour le projet de loi
d’Orientation des Mobilités au sein
de la Commission du Développement Durable et de l’Aménagement
du Territoire qui entend engendrer
une transformation profonde de notre
politique de mobilité et une modernisation de nos infrastructures autour de
4 grandes priorités :
P
 roposer à tous et partout des alternatives à la voiture individuelle ;

S
 ’appuyer sur l’innovation, notamment numérique, et développer les
solutions de nouvelles mobilités ;
R
éussir la transition écologique
dans les transports ;
I
nvestir davantage dans les infrastructures.

10

LES

MESURES
CLÉS

 €/an pour aller au travail en
1 Un forfait mobilité durable, jusqu’à
400 
covoiturage

 solutions alternatives la voi2 Des individuelle proposéesàsur tous
ture
les territoires

3 

Un encadrement des nouvelles solutions de mobilité en «free-floating»
(trottinettes et scooters en libreservice)

inédit pour tripler

4 Un plan vélo déplacements sa
part dans les

 permis de
5 Unplus rapide conduire moins cher
et

6 Une ouverture des données de
mobilités (arrêts, horaires, tarifs,
accessibilité) pour l’ensemble des
modes de transport

a de handicap facilitée
7 Ltionmobilité des personnes en situad’investissements de

8 13,4 Mrds €les transports durant
l’État dans
le quinquennat

’accélération du développement
9 Ldes solutions innovantes de mobilité
avec le développement des navettes
autonomes

e déploiement des aux bornes de
10 Ltriques facilité grâcevéhicules élecrecharge électrique

L

es luttes contre le réchauffement climatique et pour la
biodiversité sont nécessaires, plus que jamais. Puisqu’il
n’y a pas de quotidien ni d’avenir s’ils ne sont pas durables, il était essentiel de voter des avancées concrètes.
Les questions environnementales sont au cœur de mon
engagement en tant que Députée. Cruciales, elles sont
notre priorité.
De nombreuses mesures ont été prises par le Gouvernement, qui font de la France un pays pionnier en matière
d’écologie. Avec la loi énergie-climat d’abord qui inscrit
l’urgence écologique dans le code de l’énergie ainsi que
l’objectif d’une neutralité carbone en 2050, en divisant les
émissions de gaz à effet de serre par six au moins d’ici
cette date.
Avec la loi anti-gaspillage ensuite pour une économie
circulaire, nous avons voté des mesures tendant à accélérer le changement de modèle de production et de
consommation afin de limiter les déchets et préserver les
ressources naturelles, la biodiversité et le climat.
La création d’un conseil de défense écologique démontre
également la volonté du Président de la République de

UN MODÈLE PLUS SOBRE EN CARBONE

• es aides pour l’acquisition d’un véhicule
L
propre ont été renforcées : bonus d’achat,
prime à la conversion...
• e crédit d’impôt pour
L

la transition écologique
a été transformé en une
«Prime Rénov» pour financer les travaux de
rénovation énergétique.

CHANGER SA FAÇON
DE CONSOMMER

•L’interdiction des plastiques à
usage unique en France d’ici
2040
•50% de produits bio
dans la restauration
collective d’ici 2022

faire de l’écologie un sujet transversal entre les ministères
concernés.
Depuis 2017, nous sommes mobilisés pour le climat. Nous
avons mené une politique ambitieuse, réaliste et concrète
pour mettre en œuvre la transition écologique. Avec les
travaux de la Convention citoyenne pour le climat désormais, nous accélérons.
Il s’agit d’un moment de démocratie inédit, une étape
importante pour chacun d’entre nous qui démontre que
l’écologie appartient à chacun, que chacun à sa place
et son mot à dire dans ce combat. Le projet de loi qui
contiendra les propositions issues de cette convention
sera une étape importante à laquelle je prendrai part de
manière active dans les prochains mois.
Beaucoup a été fait, mais le défi climatique nous impose
de faire davantage. Mais au-delà de mesures et de réformes, nous devons tendre vers une écologie ancrée
dans les territoires. C’est pourquoi j’aurai plaisir à échanger avec vous sur ce sujet afin de défendre vos propositions à l’Assemblée nationale.

UNE AGRICULTURE
DURABLE

• 5% de surface agricole
1
bio d’ici 2022
•Réduction de
l’utilisation
des produits
phytosanitaires

LA SORTIE DES ÉNERGIES FOSSILES

•Nous avons inscrit dans la loi l’objectif

d’atteindre la neutralité carbone en
2050. La France engage la fermeture
de ses quatre dernières centrales à
charbon et nous poursuivons l’objectif de fin
de vente des véhicules
thermiques d’ici à 2040.

AMÉLIORER SA MANIÈRE
DE PRODUIRE

FAVORISER LES MOBILITÉS DOUCES

• a destruction des produits
L

• réation d’un forfait durable (vélo & coC

non-alimentaires est interdite
en 2022 : ils devront
d é s o r m a i s   ê t re
recyclés ou donnés
à des associations.

voiturage pour les salariés)

• ise en place d’un plan vélo visant à
M
faciliter son usage grâce à des
mesures d’aide financière
et d’aménagement des
infrastructures

DES AMÉLIORATIONS
CONCRÈTES POUR
VOTRE QUOTIDIEN

L’ÉDUCATION & LA LUTTE
CONTRE LES INÉGALITÉS DE DESTIN

L’

école est le pilier de notre République. Se
rassembler pour faire réussir l’école, c’est
s’unir pour faire réussir notre pays et permettre
à chacun d’être un acteur du monde de demain.

C’est pourquoi, nous sommes pleinement engagés pour offrir à nos plus jeunes un accès
égalitaire et dans les meilleures conditions à
l’éducation. En France, plus de 20 % des élèves
ne maîtrisent pas les savoirs fondamentaux à la
fin de l’école primaire. Ces difficultés pèsent en
particulier sur les élèves dont les familles sont
elles-mêmes en situation de fragilité sociale,
culturelle et économique. C’est pourquoi nous
avons mis en œuvre des mesures permettant
à chacun de pouvoir bénéficier des mêmes
chances et ce dès le plus jeune âge comme
c’est le cas avec le dédoublement des classes
de CP et CE1 dans les réseaux d’éducation
prioritaire : une mesure de justice sociale.

DES AVANCÉES SOCIALES
RÉELLES

L

e progrès social est au coeur de notre projet. C’est en ce sens que l’adoption de la
PMA pour les couples de femmes et les femmes
seules est une grande avancée pour notre société que je suis fière d’avoir défendue à l’Assemblée nationale en tant que membre de la
commission spéciale chargée d’étudier le texte
de loi.
Depuis 2017, nous sommes mobilisés pour
rendre notre société plus inclusive et promouvoir
ainsi une société plus fraternelle et solidaire. Le
Président de la République a fait du handicap
une priorité nationale du quinquennat.
Nous luttons également contre les déserts médicaux et mis fin au numérus clausus pour former
davantage de médecins et garantir un meilleur
accès aux soins pour tous les Français.

457
ÉCOLE
OBLIGATOIRE
DÈS

CLASSES
DÉDOUBLÉES
EN GIRONDE

3

1 
+1,8 

ANS

POUR LA CANTINE
& LE PETIT-DÉJEUNER
GRATUIT



Mrd €

HAUSSE DU BUDGET
DE L’ÉDUCATION NATIONALE

REVALORISATION DE L’ALLOCATION
ADULTE HANDICAPÉ

0

900

 €

de RESTE À CHARGE
PROTHÈSES AUDITIVES
PROTHÈSES DENTAIRES
& LUNETTES



PLAN HIVERNAL

14 000
PLACES SUPPLÉMENTAIRES
POUR L’HÉBERGEMENT
D’URGENCE

DE NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR PROTÉGER LES FRANÇAIS LES PLUS FRAGILES

I

l est aujourd’hui primordial de repenser notre modèle social afin que ce dernier soit davantage inclusif et puisse
protéger concrètement les Français les plus précaires.
C’est en ce sens que le Président de la République a instauré la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la
pauvreté qui permet entre autres, de combattre les causes
profondes de la pauvreté.

900 8 

REVALORISATION DE
L’ALLOCATION DE SOLIDARITÉ
POUR LES PERSONNES
ÂGÉES

 €

Mds €

EN FAVEUR DES
DÉMUNIS

Nous nous sommes attachés également à mettre en œuvre
des nouveaux dispositifs ayant pour objectif d’aider les
Français dans le besoin.
Je suis persuadée que c’est en mettant en place des mesures
de justice sociale, en faisant usage de davantage de solidarité que nous pourrons réussir à réduire la fracture sociale
qui persiste au sein de notre pays.

16ANS
18

FORMATIONS
OBLIGATOIRES
POUR LUTTER CONTRE LE
DÉCROCHAGE SCOLAIRE

1 000
PRIME D’ACTIVITÉ POUR
1,2 MILLION DE FOYERS

 €

UNE AUGMENTATION DU POUVOIR D’ACHAT & UN SOUTIEN
DE NOTRE ÉCONOMIE POUR LA PROTECTION DE VOS EMPLOIS

N

ous avons décidé de nous attaquer frontalement au
chômage et aux freins à l’emploi. C’est vital pour une
société qui ambitionne de lutter contre les inégalités.
D’abord en agissant comme jamais pour développer l’apprentissage et encourager les jeunes à choisir ces filières que
nous voulons d’excellence grâce à un soutien aux entreprises
jusqu’à 8 000 euros pour recruter un apprenti de moins de
18 ans. Puis une action ciblée pour lever les freins à l’emploi,
pour les mobilités, le logement, qui sont des problématiques
qui touchent particulièrement les publics les plus fragiles.
Il était également primordial d’augmenter votre pouvoir
d’achat et de soutenir la compétitivité de nos entreprises
pour que le travail paie davantage. C’est pourquoi je suis
fière d’avoir soutenu les mesures portant sur la suppression
des cotisations salariales d’assurance maladie ou encore
de la taxe d’habitation pour les foyers les plus modestes.

+850 €

PAR HABITANT EN 2019 :
C’EST LA PLUS FORTE
AUGMENTATION DEPUIS 12 ANS !

+780 €

X

SUPPRESSION DES
COTISATIONS SOCIALES
D’ASSURANCE MALADIE
EN MOYENNE PAR
FOYER GRÂCE À LA
SUPPRESSION DE LA TAXE
D’HABITATION

POUR UNE

ÉGALITÉ FEMMESHOMMES RÉELLE
MON TRAVAIL EN TANT QUE RAPPORTEURE DE LA
LOI VISANT À PROTÉGER LES VICTIMES DE VIOLENCES
CONJUGALES ENTRE JUILLET 2019 ET JUILLET 2020

D

urant le Grenelle contre les violences conjugales, j’ai co-piloté
un groupe de travail composé d’une
trentaine de Députés dont les travaux
m’ont permis de déposer une proposition de loi visant à protéger les victimes de violences conjugales.

10

LES

MESURES
CLÉS

1

 ide juridictionnelle provisoire pour
A
les victimes dès le dépôt de plainte

3

I
nterdiction de la médiation pénale
& familiale

4

R
 econnaissance du suicide forcé
et de la notion d’emprise

5

S

 uspension du droit de visite et
d’hébergement pour le parent
violent

6

S
 aisie des armes facilitée

7

D
 échéance de l’obligation alimentaire pour les enfants d’un parent
qui a tué son autre parent

8

R
 éduction du préavis pour les
victimes souhaitant quitter leur
logement à 1 mois au lieu de 3

9

I

nterdiction des logiciels espions
pour lutter contre le harcèlement
numérique

Il n’y a pas que les violences physiques
qui tuent, les violences psychologiques
sont tout aussi violentes. Cette proposition de loi vise aussi à mieux reconnaître les violences conjugales sous
leurs différentes formes notamment en
reconnaissant l’emprise.
À travers cette loi, nous mettons en
œuvre des mesures essentielles pour
mieux protéger les victimes, les aider
et les accompagner.

L
 evée du secret médical possible
en cas de danger immédiat

2

Articulée autour de 3 grandes priorités :
la protection des victimes et de leurs enfants, la prévention des violences conjugales ainsi qu’une meilleure sanction
des auteurs de ces violences. Ce texte
entend mettre fin au terrible fléau que

sont les violences conjugales.

10 contenus pornographiques

Protection des mineurs contre les

MON RAPPORT SUR LES FEMMES & FORCES ARMÉES

L’

armée française est la 4e armée la
plus féminisée avec en moyenne
15,5% de femmes dans ses effectifs, avec
des disparités importantes entre les corps
militaires et entre les différents métiers.
Cela indique que même si notre armée
se féminise, de nombreuses améliorations peuvent encore être effectuées.
J’ai donc tenu à rédiger un rapport sur ces
sujets, afin de rappeler l’importance
pour les armées de pouvoir compter
sur les talents des femmes qui est un
impératif d’égalité mais aussi un besoin opérationnel. Ce rapport a permis de formuler 18 recommandations,
notamment de renforcer les outils de lutte
contre les violences,
harcèlements et discriminations à caractère
sexiste et sexuel au sein des
forces armées, avec une attention forte aux dispositifs de prévention. Ces propositions ont permis d’enrichir le plan mixité, destiné à faire progresser la mixité au sein
de l’institution militaire, afin d’y attirer plus de femmes avec des mesures permettant
d’augmenter le nombre de femmes haut gradées, mais aussi de mieux concilier vie
professionnelle et familiale ou encore élargir les critères de recrutement.

L’ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES, GRANDE CAUSE DU QUINQUENNAT

À

l’Assemblée nationale, nous avons mené une action pourrons avancer. L’égalité entre les femmes et les hommes
résolue en ce sens. Au sein de la Délégation aux étant une condition de vitalité de notre société.
droits des femmes et à l’égalité des chances entre les
hommes et les femmes, j’ai pu porter et soutenir de mulLES PRINCIPALES MESURES
tiples évolutions à travers nos travaux. Pour lutter contre
Introduction d’un index de l’égalité femmes-hommes
les violences, en renforçant l’arsenal judiciaire contre le
obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés pour
viol, en luttant contre le harcèlement de rue ou encore en
mesurer les inégalités de genre et faire progresser l’égalité
portant la loi visant à protéger les victimes de violences
salariale entre les femmes et les hommes.
conjugales. En allant aussi au cœur des entreprises pour
Relèvement du délai de prescription des crimes sexuels sur
mesurer leur capacité à créer une égalité réelle entre les
mineurs de 20 à 30 ans à compter de la majorité de la
femmes et les hommes. Enfin, par une action diplomatique
victime pour le crime de viol commis sur un mineur : Ainsi,
engagée, avec notamment la présidence du G7 que la
une personne aura désormais jusqu’à ses 48 ans pour
France a assuré en 2019.

1 

2 

Depuis 2017, nous nous battons pour que l’égalité
femmes-hommes devienne réelle. Les premiers résultats
sont là. Mais il faut aller plus loin : les obstacles sont encore nombreux dans la vie professionnelle des femmes. Je
m’engage à porter le sujet de l’émancipation économique
des femmes à travers mes actions à l’Assemblée nationale.
Ces inégalités nous concernent tous. Je suis persuadée
que c’est grâce à la mobilisation de chacun que nous

porter plainte. Ce temps supplémentaire permet de laisser
davantage de temps à la victime pour porter plainte et de
faciliter la répression de ces actes, notamment lorsqu’ils sont
incestueux et qu’ils ont provoqué une amnésie traumatique.

Renforcement de l’arsenal juridique permettant de punir les

3 viols et agressions sexuelles commis à l’encontre des moins
de 15 ans, pour mieux protéger les enfants.

Création d’une nouvelle infraction, l’outrage sexiste, pour

4 lutter contre le harcèlement de rue.

LE GRAND DÉBAT AU FÉMININ

L

ors de cette période de Grand Débat National, j’ai souhaité
mettre en lumière les femmes. Ces dernières sont souvent trop
peu présentes lors des débats, souvent trop peu écoutées. Moment
de partage et exercice démocratique inédit que cela représente,
j’ai donc tout naturellement souhaité organiser un Grand Débat
national au féminin à Pessac afin de mettre en avant la voix des
femmes trop souvent relayée au second plan alors qu’elles ont
tant de choses à dire, à transmettre.

La présence du Président de la République lors de ce Grand Débat
au féminin a démontré l’importance de l’égalité femmes-hommes
dans les grandes priorités de ce quinquennat. Ce débat fut essentiel, puisqu’il a permis l’annonce de plusieurs mesures
importantes concernant les pensions alimentaires, la place des femmes dans la sphère politique ou encore sur la question
de création de logements spécifiques pour les femmes victimes de violences.
Ce fut un moment fort de mon mandat durant lequel j’ai eu la chance de mettre à l’honneur 400 femmes, issues de parcours différents et toutes animées par l’envie de s’exprimer et de s’engager pour transformer notre société.

3 ANS D’ACTION
AU PLUS PRÈS DE VOUS
IMMUNRISE BIOCONTROL

I

mmunrise Bioncontrol est une entreprise Cestadaise qui a développé une solution
biocontrôle, basée sur un extrait d’algue marine, permettant de lutter efficacement
sur les agents pathogènes de différentes cultures (Mildiou, Botrytis). Cette innovation est une alternative sérieuse permettant la réduction des pesticides de synthèse.
Seulement, l’entreprise Immunrise Biocontrol se heurte depuis plusieurs années à des
difficultés liées à l’obtention de l’Autorisation de Mise sur le Marché de son produit.
Entièrement convaincue qu’il nous faut aujourd’hui développer nettement l’usage du
biocontrôle afin de réduire l’épandage de produits chimiques, j’ai à cœur de suivre
de près ce dossier depuis le début de mon mandat. Nous devons favoriser une
agriculture moins dépendante aux pesticides et mettre en place un plan de soutien
renforcé à l’innovation et au développement du secteur du biocontrôle.
En tant que Députée, j’accompagne les initiatives telles que celles-ci notamment auprès des ministères concernés mais aussi lors des discussions de texte de loi. L’Etat
a par ailleurs mis en place plusieurs mesures visant à soutenir l’innovation des TPE
et PME du biocontrole avec notamment une enveloppe d’un million d’euros dédiée.

AMÉLIORER LE QUOTIDIEN DES PERSONNES
EN SITUATION DE HANDICAP

D

epuis le début de mon mandat, j’ai tenu à aller à la rencontre des associations
et des citoyens qui œuvrent pour améliorer la vie des personnes en situation de
handicap. Avec la majorité et le Gouvernement, nous avons travaillé à rendre leur
quotidien plus simple et à rendre notre société plus inclusive. Nous avons notamment
amélioré leurs conditions de vie en augmentant l’Allocation Adulte Handicapé de 90
euros ou encore l’ouverture du droit de vote pour les personnes protégées, avancée
majeure permettant la reconnaissance de leur pleine citoyenneté. Suite à la Conférence Nationale sur le Handicap qui a eu lieu en 2019, nous avons acté la création
de 1
1 500 postes d’accompagnants scolaires pour que plus aucun enfant handicapé
ne soit tenu éloigné de l’école. Plusieurs autres mesures ont été annoncées, comme la
création de 1 000 places supplémentaires dans les établissements spécialisés, et nous
visons à améliorer concrètement la vie de ces Français trop souvent laissés sur le bord
du chemin.
Dans notre circonscription, j’ai pu échanger avec Gregory Mouyen, ambassadeur de
l’entreprise Handicall et citoyen actif sur ce sujet. Il m’a parlé de son parcours et m’a
présenté son entreprise et les formidables personnes qui y travaillent, pour la plupart en
situation de handicap. J’ai également rencontré Mylan Douthe, représentant de l’association APF France Handicap, et de nombreux autres acteurs de notre territoire, comme
l’entreprise adaptée Hotravail à Cestas, ou encore les fondatrices du projet associatif
Les Nymphéas. Tous sont des acteurs majeurs sur ce sujet dans notre circonscription
et au-delà, et je continuerai à les rencontrer pour travailler avec eux afin de rendre
notre société toujours plus inclusive.

RENCONTRE AVEC LES ÉLÈVES DE NOTRE CIRCONSCRIPTION

J

’ai à cœur d’aller rencontrer les élèves de notre circonscription régulièrement. Ce type de rencontre permet de
pouvoir expliquer le rôle de Député, son quotidien, ses
missions et le travail parlementaire mais aussi le rôle des
institutions auprès des plus jeunes.
Il est important pour moi de leur transmettre cela et de leur
expliquer l’importance de chacun dans la politique de
notre pays. Ces moments d’échanges sont privilégiés car
ils permettent de pouvoir répondre aux interrogations des
élèves que je rencontre mais aussi de montrer que chacun
peut s’engager à sa façon pour l’avenir de notre pays.
La découverte des institutions françaises reste primordiale
pour les élèves dans la construction de leur citoyenneté.

Notre jeunesse représente le futur de notre pays et sont des
citoyens en devenir. Il me semble donc essentiel de pouvoir
les sensibiliser sur le fonctionnement de notre démocratie.
L’école joue un rôle essentiel dans l’éducation de nos enfants qu’il est important de souligner et d’accompagner.
En tant que Députée, j’ai toujours le même plaisir à discuter
avec nos plus jeunes. Mais aussi un plaisir particulier à les
accueillir à l’Assemblée nationale lors des visites organisées
durant lesquelles les élèves peuvent découvrir le fonctionnement des institutions, participer aux débats dans l’hémicycle mais aussi découvrir le patrimoine magnifique qu’est
l’Assemblée nationale

L’ASSOCIATION IMAGYN :
COMBAT CONTRE LES CANCERS GYNÉCOLOGIQUES

D

epuis le début de mon mandat, et suite à ma rencontre avec la Présidente de
l’association Brigitte Massicault, j’accompagne l’association Imagyn dans son
combat contre les cancers gynécologiques et particulièrement dans sa lutte au
sujet de la politique de prévention des maladies liées au HPV.
L’association milite notamment pour que le vaccin contre le HPV puisse être accessible aux jeunes filles comme aux jeunes garçons en l’inscrivant sur le carnet
de santé. En tant que Députée, j’ai donc souhaité soutenir cette initiative qui me
semble essentiel lorsqu’on sait que les infections aux Papillomavirus humains sont
la cause principale du développement des lésions précancéreuses et cancéreuses
du col de l’utérus. J’ai également relayé un courrier de l’association demandant
le renforcement de la formation des médecins sur les cancers gynécologiques, le
développement des consultations gynécologiques par les généralistes et les sagesfemmes afin de pallier le manque de gynécologues dans certains territoires.
En décembre 2019, le Gouvernement a annoncé que le vaccin sera inscrit sur les
carnets de santé : il sera accessible aux filles comme aux garçons et permettra
de sauver 3 000 vies chaque année. D’autres mesures essentielles ont également
vu le jour telles que la formation des gynécologues renforcée avec 3 séquences
étalées sur sept années, mais aussi la formation des médecins généralistes à la
prévention ou encore le remboursement du test HPV dès 30 ans dans la cadre du
dépistage du cancer du col de l’utérus. Brigitte Massicault nous a quittés en janvier
2020 mais son combat continue. Et je continuerai à y prendre part aux côtés de
l’association Imagyn qui peut compter sur mon plein engagement.

VOUS POUVEZ COMPTER
SUR MA DÉTERMINATION

pour continuer de mener
mon action à votre service

VENEZ ME RENCONTRER AFIN D’ÉCHANGER AVEC MOI
LORS DES DIFFÉRENTES PERMANENCES QUE J’ORGANISE
CANÉJAN

CESTAS

GRADIGNAN

6 AVRIL
14 SEPTEMBRE
7 DÉCEMBRE

2 FÉVRIER
4 MAI
5 OCTOBRE

2 MARS
1er JUIN
2 NOVEMBRE

Bérangère Couillard

@BCouillard33

berangerecouillard

PERMANENCE PARLEMENTAIRE
3, AVENUE PASTEUR
33600 PESSAC
05 57 62 37 50
permanence@berangere-couillard.fr

ASSEMBLÉE NATIONALE
126, RUE DE L’UNIVERSITÉ
75007 PARIS
01 40 63 69 84
berangere.couillard@assemblee-nationale.fr



Fleepit Digital © 2020